Comment préparer une chambre de bébé écolo et canon ?

janv. 4, 2020

Préparer l'arrivée d'un bébé, c'est notamment s'occuper de sa chambre, son nid, son cocon. Et quand on aime la déco - comme moi  - c'est une occasion en or pour se faire plaisir sans culpabiliser... 
Pour nous, pas de concession: la chambre de notre fils devait être la plus saine, éco responsable et zéro déchet possible. 

Partager aujourd'hui nos solutions, nos petits trucs et astuces pour une chambre de bébé écolo et canon, c'est une évidence : j'écris l'article que j'aurais aimé trouver il y a quelques mois. 

Une chambre d'enfant écolo de A à Z, mission possible !


Des articles sur la chambre écolo de son enfant il y en a, ils parlent des murs, du sol, au mieux du système de chauffage et d'isolation. Sauf que la démarche écologique ne s'arrête pas à la peinture et à la consommation d'énergie ! 
A quoi bon payer une peinture plus chère car elle a peu de COV si le mobilier, la décoration et les équipements en dégagent à fond les ballons ?!

Quelques commandements permettent d'avoir une cohérence sur l'ensemble des équipements et aménagements.

     Les 7 commandements de la chambre écolo : 

* Pour en savoir plus sur les perturbateurs endocriniens, je recommande un article de Dream act qui est très bien fait.

Mise en pratique



- LA PIECE

Les indispensables :
Une peinture avec de faibles émissions de Composés Organiques Volatiles voire aucune... un sol en matière naturelle (bois et autres fibres végétales), évidemment une bonne isolation de la pièce et un chauffage sain.

Nos solutions : 

Le parquet de la chambre est un stratifié. Par définition c'est donc bourré de colle... ce qui veut dire COV. Mais le sol est posé depuis 4 ans, la pièce est aérée souvent, il est donc assez probable que les émanations soient désormais assez réduites. Un changement de sol alors qu'il est en bon état nous a semblé tout aussi peu écologique.

Une solution écolo et économique que nous aurions pu mettre en place : poser du jonc de mer. 

Pour la peinture, les peintures biosourcées sont encore relativement chères. Nous avons trouvé l'équilibre avec Algo, une peinture acrylique faite à partir d'algues, un produit biosourcé made in France et qui se trouve chez Leroy Merlin !

A éviter :
Les sols plastiques, les papiers peints (émetteurs de COV), la peinture glycéro (COV ++++).

- LE MOBILIER


Les indispensables :
Un lit évolutif idéalement, une table à langer, de l'espace de rangement (il y a du matos à ranger !), un fauteuil confortable (pour les tétées nocturnes) et tout ça en privilégiant les matières naturelles notre valeur sûre!

Nos solutions : 

Nous avons trouvé d'occasion un ensemble lit et commode à langer, en bon état, tout en bois, pour moins de 100 euros mais pas très joli. La solution était toute trouvée pour arranger son look : le relooking by Atelier d'EcoCréa. Je vous en montre plus très bientôt ! 


Pour le fauteuil, raison économique oblige : nous avons simplement déplacer un des fauteuils du salon ! Réduire ses achats, c'est une des méthodes efficaces pour réduire son impact sur l'environnement !! C'est bon pour la planète et c'est bon pour le porte monnaie ! 


A éviter : 
Les meubles en panneau de particules neufs car ils dégagent beaucoup de COV. En prenant les meubles d'occasion, beaucoup moins de particules volatiles ! L'idéal bien sur c'est le bois, le vrai ! 
Acheter d'occasion est moins coûteux pour le porte-monnaie comme pour la planète !

- LA PUERICULTURE

Les indispensables :
Une poubelle pour les couches (lavables ou jetables), un coussin d'allaitement, un matelas à langer, un matelas adapté au lit de bébé,  une veilleuse, un babyphone.

Nos solutions : 

poubelleacoucheLa mission "poubelle à couches" a longtemps occupé mon esprit. Il faut quelque chose de solide, à l'épreuve de l'odeur, de l'acidité, assez grand mais pas trop non plus, qui ferme, qui soit lavable et bien sûr durable ! La solution je l'ai trouvé en faisant un bon en arrière dans le temps : le pot à chambre émaillé ! L'émail protège le fer de la rouille que cause l'air acide et humide qui émane des couches, il y a un couvercle, c'est increvable ! Mon beau-père en avait justement un au grenier. Parfait, un coup de peinture grise et c'était réglé. 

Pour le coussin d'allaitement je recommande les Babileuses, petite entreprise familiale qui fait travailler les couturières locales et propose une chouette alternative aux microbilles en polystyrène avec des billes en écographite mais aussi des microbilles polystyrène sans cochonneries nocives. Et en plus il y a plein de jolis modèles ! 

Pour le matelas à langer, impossible de trouver sans plastique ! Mais je recommande le Sofalange de chez Lilikim. C'est vraiment top !! Il est plus cher mais franchement ça vaut le coût car sa conception est idéale pour bébé et pour les parents !  La marque propose des housses en bambou et coton bio.

Le matelas est un choix important et délicat. J'y ai passé des heures en recherches et comparaisons. Ce qui me chiffonnait c'était la durée d'utilisation relativement courte (environ 3 ans) couplée au fait que la plupart des matelas ne sont pas recyclables. Et pour le coup, l'occasion n'était pas envisageable pour nous. Si ça vous préoccupe aussi, la solution parfaite c'est : Le petit cosme. Voilà un matelas qu'il est bien : que du naturel, fait en France, recyclable et ultra sain ! 

Pour la veilleuse, nous en avons trouvé une en bois et led, trop choupi en forme de pâte de chat. On peut donc se passer du plastique. Mais il est totalement possible de fabriquer soi-même une veilleuse en bois. D'ailleurs, un petit tuto arrive bientôt sur le Blog ! A suivre...

Pour le choix du babyphone, bien sûr on oublie le commandement du plastique ici ! Notre sélection s'est faite en fonction de la nocivité des ondes qu'il émet. Faites un tour ici, ça vous aidera à comparer. 


 A éviter :
La poubelle à couches qui emballe la couche aussitôt jetée ! Et si on mettait un peu plus de plastique à usage unique ?! Et en plus les sacs plastiques spéciaux coûtent un bras ! Le problème de l'odeur peut se régler très simplement par une lingette lavable ou un carré de coton avec 3 gouttes d'huiles essentielle de Tea tree au fond de la poubelle. 

- LA DECORATION 

Les indispensables :
Des rideaux tamisant pour aider bébé à différencier le jour de la nuit pendant les siestes, des rangements, un mobile ou deux, un luminaire, un grand plaid (pour couvrir les adultes pendant les tétées d'hiver), des objets de déco tout mignons pour le plaisir car s'il y a une pièce où on peut se lâcher en mignonnerie c'est bien la chambre de bébé !!

Nos solutions :

Là encore pas de secret, les matières naturelles, encore et toujours ! Nous avons opté pour des rideaux en coton, une suspension en rotin, un grand plaid en coton recyclé. 

J'ai créée des étagères murales suspendues qui rappellent les
vieilles balançoires. Elles nous ont permis d'installer quelques bibelots, la veilleuse et le babyphone.  

Pour décorer un des murs resté blanc, j'ai reproduit des dessins tirés du Petit Prince de Saint-Exupéry. Peindre une fresque était un vrai challenge mais au final ça donne un rendu superbe et personnalisé.

Oui ce n'est pas forcément à la portée de tous ! Nous avons tous des talents qui n'attendent qu'une occasion pour se réveiller, l'arrivée d'un enfant est une super motivation ! Il y a des solutions plus accessibles comme fabriquer des grands origami, on trouve facilement des tutos bien fait, on trouve aussi des kit de DIY comme ce ravisant kit pour fabriquer une bannière proposé par Lovely Bulle


mobile diy

J'ai confectionné un mobile d'étoiles avec une rose (encore et toujours le thème du Petit prince), tout en origami et papier recyclé... Notre fils en est totalement accro ! Et voir s'émerveiller son enfant devant quelque chose qu'on a fabriqué, je vous garantie que c'est inestimable ! 

Je vous dirais comment le fabriquer très prochainement !

A éviter :
Même si c'est ultra doux, les plaids en polaires qui libèrent des micro particules de plastique dans l'eau à chaque lavage... Pas top ! Il en existe en velours de coton et c'est tout aussi bien !
Les stickers, certes c'est la solution facile pour décorer les murs et mettre une touche perso à sa déco mais c'est du plastique, avec une colle (donc émanation de COV) et ce n'est pas durable du tout (ça se décolle, déchire, décolore) et ça tâche les murs (pas idéal si vous êtes en location). 


Une mission en évolution constante !

La déco, c'est jamais fini !!
Mais une fois qu'on a intégré les commandements de la chambre écolo, c'est
plutôt facile de faire évoluer la chambre de bébé tout en gardant une cohérence. 
Ils sont transposables à beaucoup de choses à la maison d'ailleurs.

Chez nous il y a encore pas mal de projets à venir dont je parlerais dans ce blog !

D'autres objets viendront enrichir la chambre de notre fils...

Il y aura notamment : 

  • l'histoire d'une petite bibliothèque en pin qui ne paie pas de mine,
  • la fabrication d'un rangement pour les peluches,
  • la transformation d'une vieille baignoire en zinc ,
  • l'arrivée d'une caisse en bois,
  • la création d'un porte manteau en bois de palette,
  • la création d'une toil'enbois avec la plaque de porte assortie évidemment !


Je vais en avoir des choses à vous partager ! Que voulez-vous, mon fils m'inspire !! 

Le craquage, c'est permis !

Tomber sur un article tellement mignon, tellement parfait pour la déco, le thème, la couleur... c'est arrivé à tout le monde. Et même si l'objet ne rempli pas le cahier des charges de la chambre écolo, il faut savoir s'accorder des plaisirs. S'il n'y a pas de plaisir, il n'y a pas de déco !
 
D'ailleurs nous avons craqué 2 fois pour la chambre de notre fils : un réveil Totoro jaune et une veilleuse renard.  Les deux sont en plastique et ont été fait en Chine. Donc niveau environnement c'est pas top du tout. Mais il faut avouer que c'est trop choupi ! #fandetotoro #themedupetitprince

craquage

Des petits écarts comme ceux-là sont possibles, il suffit juste de veiller à ce que cela reste exceptionnel. Après l'achat, laissez les objets quelques semaines hors de la chambre du bébé (dans un garage par exemple) pour que la majorité des COV ne soient pas émises à l'intérieur de la maison. 

Des questions ? Des idées ? Laissez-moi un commentaire !! 

Cet article vous parle ? Partagez-le sur Pinterest et vos réseaux sociaux ! 

Leave a comment

Connexion


Author: